Photo de couverture de «Le délicieux souvenir de l'enfance»

Le délicieux souvenir de l'enfance

“J’ai grandi à Paris, mais toutes nos vacances se déroulaient entre le bassin d’Arcachon et le Maroc, que je considère comme mon deuxième pays... Le souvenir le plus vif lié à ces vacances marocaines, ce sont les clémentines qu’on nous préparait dès que ma sœur et moi arrivions là-bas…” 

C'est LA recette de l'enfance de Sarah : synonyme de bons souvenirs, cette recette a une saveur d'ailleurs et l'inspire toujours autant.

Bonne dégustation !

 

Pour 20 segments de mandarine :
Préparation : 20 mn - Cuisson : 5 à 10 mn.
I
ngrédients : 2 mandarines - 200g de sucre semoule - 2cuil. à soupe d’eau

Epluchez les mandarines et retirez le maximum de blanc (ziste) des quartiers.
Mettez l’eau et le sucre dans une casserole, puis faites chauffer pour obtenir un caramel.
Faites cuire le caramel jusqu’à l’obtention d’une belle couleur brun clair. Plus le caramel sera clair, plus il sera sucré. A l’inverse, plus le caramel sera brun, plus l’amertume se ressentira. Adaptez la cuisson selon votre goût.
Aussitôt la couleur atteinte, stoppez la cuisson en déposant le fond de votre casserole dans un bain d’eau froide. Attendez une vingtaine de secondes que le caramel ne bulle plus, puis, à l’aide d’une pique à brochette ou d’une fourchette, trempez chaque quartier de mandarine dans le caramel liquide. Si celui-ci est trop froid, il devient épais. N’hésitez pas alors à la remettre sur le feu doux pour le liquéfier.
Il est possible de faire des cheveux d’ange en plongeant une fourchette dans le caramel et en balayant assez rapidement celle-ci sur une feuille de papier cuisson. Le caramel tombe en filet et forme un voile très décoratif.